Des traders achètent du Bitcoin à 6 100 $ suite à un bug, la plateforme demande un remboursement

Le 16 février, une plateforme d’échange des Philippines a connu un dysfonctionnement qui a fait chuter le cours du Bitcoin à 6 100 dollars. Plusieurs traders ont saisi cette opportunité, alors que le BTC avoisinait les 50 000 dollars sur le reste du marché, mais la plateforme demande un remboursement…

Imaginez cette situation. Le cours du Bitcoin (BTC) évolue autour des 50 000 dollars sur les marchés, mais une seule plateforme l’affiche curieusement à 6 100 dollars. Sans réfléchir, vous vous empressez d’acheter le plus de BTC possible selon vos liquidités pour ensuite les envoyer sur une autre plateforme et assurer un gain conséquent. Vous venez de faire de l’arbitrage, et pas qu’un peu.

C’est exactement ce qu’il s’est passé sur la plateforme Philippine Digital Assets Exchange, ou PDAX, considérée comme l’une des plus importantes de l’Asie du Sud-Est. Comme le rapporte le média local Manila Bulletin, un problème technique sur la plateforme survenu le 16 février aurait provoqué la chute du cours du Bitcoin de 2,4 millions de pesos philippins (49 300 dollars) à près de 300 000 pesos philippins, soit environ 6 100 $.

De nombreux utilisateurs ont alors sauté sur l’occasion et se sont enrichis en l’espace de quelques secondes, du moins virtuellement. Jusqu’à ce que la plateforme réagisse face à la situation, plusieurs traders de PDAX sont parvenus à retirer les bitcoins qu’ils venaient tout juste d’acheter avec une remise massive.

La grande majorité des utilisateurs n’ont pas eu la possibilité de retirer plus de 1 BTC de la plateforme, ceci étant la limite journalière de retrait fixée par PDAX pour les comptes individuels.

Alors que pléthore de traders célébraient très certainement l’opportunité qu’ils venaient de saisir, PDAX aurait exigé de ces utilisateurs le remboursement des BTC obtenus lors de ce crash soudain, sous peine d’éventuelles poursuites judiciaires…

Au cours des 36 heures qui ont suivi cet incident, la plateforme a notamment verrouillé l’accès aux portefeuilles, empêchant les utilisateurs de réaliser le moindre mouvement.

La suite sur cryptoast.fr

Share This

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *