Fin de feuilleton judiciaire pour Tether : 18,5 millions de $ d’amende, la vie continue pour le roi du Bitcoin

L’USDT passe sur le gril L’affaire Tether-Bitfinex et les accusations du bureau du procureur général de New York (NYAG) remontent à avril 2019. Accusées d’arrangement avec leur stablecoin USDT, les sociétés sœurs du groupe iFinex ont finalement accepté de payer une amende et ne peuvent plus avoir d’activités d’aucune sorte à New York (ville comme État).

Le NYAG n’apprécie pas les « petits arrangements » entre amis

C’est par un communiqué de presse paru ce 23 février que le bureau de la procureure générale de New York, Letitia James, annonce avoir mis fin « aux activités illégales » de la plateforme d’échange Bitfinex à New York.

Le conflit entre le NYAG et Bitfinex a commencé à cause du prêt de 850 millions de dollars en USDT de Tether à la crypto-bourse. Cette facilité de paiement entre sociétés sœurs avait pour but de couvrir l’énorme trou dans la trésorerie qu’ont provoqué les ennuis judiciaires du processeur de paiement Bitfinex de l’époque, Crypto Capital, alors accusé de pratiquer le shadow banking.

« Bitfinex et Tether ont couvert de manière irresponsable et illégale des pertes financières massives pour maintenir leur système et protéger leurs résultats (…) Les affirmations de Tether selon lesquelles sa monnaie numérique était entièrement garantie par des dollars américains à tout moment étaient un mensonge (…) »

Letitia James

Après 2 ans de tergiversations et de passes d’armes, la procureure générale de New York ainsi que les 2 sociétés du groupe iFinex ont trouvé un accord commun.

Bien que Bitfinex et Tether ne reconnaissent pas les accusations portées par le NYAG, les entreprises acceptent de verser 18,5 millions de dollars de pénalités à l’État de New York pour éteindre ces poursuites qui s’éternisaient.

La suite sur journalducoin.com

Share This

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *