Lancement du « Passeport du Véhicule Connecté », un projet blockchain pour l’industrie automobile

The Blockchain XDEV, filiale de The Blockchain Group et l’Institut de recherche technologique SystemX lancent l’expérimentation d’une plateforme de données certifiées. Celle-ci se destine à l’ensemble de la filière automobile et repose sur la technologie blockchain.

Une solution blockchain pour l’ensemble de la filière automobile

Cette initiative du « Passeport du Véhicule Connecté » (PCC pour Passport for Connected Car) est un projet blockchain pour l’industrie automobile pilotée par l’IRT SystemX et The Blockchain XDEV.

Il est notamment soutenu par un consortium d’industriels de la filière automobile (Groupe PSA, Mobivia) et d’assureurs (Matmut, Crédit Agricole PACIFICA et Inter Mutuelles Assistance).

Cette solution tire profit des bénéfices de la blockchain afin d’assurer la traçabilité et la certification des données des véhicules au cours de son cycle de vie.

Les objectifs du PCC sont clairs : garantir la traçabilité et la certification des données d’un véhicule connecté durant l’ensemble de son cycle de vie et instaurer un nouveau paradigme de coopétition, tout en respectant le RGPD.

À cet effet, le consortium invite tous les acteurs de la filière automobile (constructeurs, équipementiers, assureurs, réseaux de réparations, etc.) à rejoindre l’initiative.

Dans son communiqué, l’IRT SystemX souligne une particularité intéressante, la mise en place d’une gouvernance collaborative. Chaque acteur du système pourra participer à la gouvernance du projet. Afin de promouvoir un cadre de collaboration transparent et équitable pour l’écosystème dans les choix d’organisation et d’évolution de la solution PCC.

De cette manière, aucun membre du consortium ne pourra prendre une position dominante sur les autres :

« Cette solution décentralisée se démarque notamment par sa gouvernance collaborative et ouverte aux acteurs industriels comme aux pouvoirs publics, faisant de cette solution une proposition de valeur unique et aujourd’hui inégalable. »

Notez que les propriétaires du passeport du véhicule gardent le contrôle total sur l’ensemble de leurs données. Et cela même si celles-ci sont stockées dans un système connecté au PCC. Tous les autres acteurs du PCC ne pourront avoir un accès temporaire aux données que sur autorisation explicite du propriétaire.

👉 Le livre blanc du projet plus détaillé (28 pages) est disponible ici

La suite sur cryptoast.fr

Share This

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *